Le coût d’un logement reste élevé, mais les étudiants étrangers bénéficient d’aides au logement, au même titre que les étudiants français.

Les résidences universitaires

Situées sur les campus ou en ville, elles sont gérées par les CROUS (Centres Régionaux des Oeuvres Universitaires et Scolaires).
Elles proposent des chambres meublées d’environ 10 à 12 m2 ou des studios généralement bien équipés.
Le loyer moyen se situe autour de 100 à 400 euros* par mois.
Le nombre insuffisant de résidences universitaires ne permet pas souvent d’obtenir une place, surtout à Paris. Ces places sont en effet réservées aux boursiers, avec une priorité pour les étudiants étrangers boursiers du Gouvernement français et aux étudiants ayant intégré un programme d’échange.

À noter : À la différence des universités publiques, les Grandes Écoles et les établissements privés disposent le plus souvent de résidences sur leurs campus. Les loyers sont en général compris entre 250 et 500 euros* par mois.

Les résidences étudiantes privées

Ces résidences privées, destinées aux étudiants, sont implantées dans les grandes villes.
Elles se sont beaucoup développées ces dernières années pour compenser le manque de logements pour les étudiants en résidence universitaire.
Le loyer varie de 600 à 700 euros/mois* pour Paris et de 400 à 700 euros/mois* en province.

La location dans le secteur privé

Ce type de location est assujetti à la présentation d’une caution qui garantit le paiement du loyer.
Les coûts restent élevés, notamment dans les grandes villes et surtout à Paris. Les revenus mensuels déclarés exigés doivent atteindre
en général 3 fois le prix du loyer.
La colocation est une alternative choisie par de nombreux étudiants :
www.colocation.fr - www.appartager.com - www.colocationetudiant.com

À noter : dans certains cas (étudiants boursiers du gouvernement français, salariés), l’État peut avancer le dépôt de garantie (caution) et se porter caution solidaire en garantie des loyers et charges du logement.

Le logement en famille

Plus adapté à des séjours courts, il permet de louer une chambre meublée « chez l’habitant ». Le coût par semaine à Paris varie de 200 euros* (petit déjeuner compris) à 300 euros* (incluant petitdéjeuner et le repas du soir) ; il est moins élevé dans les villes de province.

 

De plus en plus d’universités et d’établissements ont mis en place des services d’accueil pour les étudiants étrangers : aide à la recherche d’un logement, système de caution, accueil à l’arrivée, journées d’intégration et aide administrative.
Ces services sont décrits dans les Fiches Accueil : elles sont proposées en lien dans le catalogue en ligne et sur l’espace documentaire du site www.campusfrance.org

Les aides au logement

Au même titre que les étudiants français, les étudiants étrangers peuvent bénéficier des aides au logement.
Il existe deux types d’aide au logement non cumulables (en fonction du type de logement) : l’allocation de logement à caractère Social (ALS) et l’aide personnalisée au logement (APL).
Le montant de l’allocation est variable, fonction du prix du loyer et de la situation de l’étudiant.

Dans le cas d’une colocation, les colocataires peuvent recevoir une allocation logement à condition que leur nom figure sur le bail.
Informations et conditions auprès de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du lieu de domicile : www.caf.fr

Trouver un logement